L'abstrait, l'épanouissement

"Il faut voir la peinture abstraite comme on écoute la musique, sentir l'intériorité émotionnelle de l'œuvre sans lui chercher une identification avec une représentation figurative quelconque. Ce qui est important, ce n'est donc pas de voir l'abstrait, c'est de le sentir..." Gerard Schneider

Maridès - Trentemoult - 44400 REZÉ